Les musiciens
musicians

Patrick Verbeke (auteur, compositeur, interprète)

Depuis 1992, ma « Bluesy Lady », la guitare de mes rêves, subtilement confectionnée par Dominique Bouges, m’apporte tout le bonheur qu’un instrument puisse donner à un musicien. Par la suite, d’autres modèles issus de son atelier sont venus enrichir ma collection. Pour chacune, on passe avec fluidité des sonorités les plus graves et vrombissantes aux aiguës les plus expressives et cristallines. Elles sont le prolongement de mon âme... De véritables œuvres d’art que le Maître Luthier Dominique Bouges met à notre portée avec la gentillesse et le sourire qui correspondent bien au bonhomme, ce magicien de haute volée qui n’a pas fini de nous étonner !

 

http://www.magicblues.com

Since 1992, my “Bluesy Lady”, the guitar of my dreams subtly cons-tructed by Dominique Bouges has brought me all the happiness that an instrument can give to a musician. Later on, the other models from his workshop came to enrich my collection. With every guitar you can change sound easily. From the lowest “growling” bass to the cristal clear expressive highs. They are the extension of my soul. These masterpieces created by the luthier Dominique Bouges are offered to us with the kindness and the smile that matches such a good man. He is a wonderful magician who has not finished astonishing us.

 

http://www.magicblues.com

Jérome Broyer (guitariste)

Une attaque mordante et incisive tout en conservant une palette harmonique très large : les basses ronflent fort alors que les aiguës sonnent avec une puissance impressionnante ! J’ai été vraiment surpris de la réponse si directe qu’offre cet instrument. Il m’a d’abord fallu « calmer un peu mes humeurs », car un son si riche demande un certain contrôle pour ne pas se laisser déborder, et petit à petit j’ai découvert un grand confort de jeu qui, je pense, sera même facteur de changement dans ma manière d’appréhender la guitare ! Côté esthétique, on retrouve tout le caractère du luthier : aucune finition clinquante et tape-à-l’œil mais un souci du détail évident et surtout un travail de maître sans frime pour qui sait le voir !

www.myspace.com/jeromebroyer

A mordent and incisive strike while keeping a very large harmonic palette: the bass notes are powerful when the high notes sound with an impressive strength! I was really surprised by the so straight response offered by this instrument. I had at first to “calm down my moods”, because such a great sound requests some control of it, and I have gradually found such an easy way of play, that it could change, or even open me to a new approach of the guitar! Aesthetically, the guitar expresses the character of the instrument maker: no flashy finish, but a real care in detail and above all a master work without eyewash for whom who can see it!

www.myspace.com/jeromebroyer

Luther Allison (guitariste - auteur, compositeur, interprète)

Luther Allison joue sur une guitare DB type dreadnought.

Luther Allison plays on a dreadnought DB guitar.

Bernard Allison (guitariste - auteur, compositeur, interprète)

Guitare dreadnought.

Dreadnought guitar.

Gérard Cresson (guitariste)

Dominique m’a réalisé la guitare dont j’ai toujours rêvé. Elle m’accompagne tous les jours dans mes rêves les plus fous. C’est du sur mesure avec un grand Art. Avec toute mon amitié, la bise à toute la famille. Gérard.

Dominique has built the guitar I have always dreamed of. It’s always with me, throuhout my craziest dreams. It’s an artful instrument made to measure for each musician. All my love to you and your family. Gérard.

Dan Panama (auteur, compositeur, interprète)

Depuis une quinzaine d’années, je joue sur des instruments du luthier Dominique Bouges : guitare folk 12 cordes, mandoline et, aussi, principalement, sur une guitare classique pan coupé datant de 1994. Ses instruments ont tous en commun une sonorité délicate et un timbre chaud, et recèlent tous un beau travail décoratif (travail de la nacre notamment). Ce qui caractérise ma guitare en plus de ces qualités, c’est l’équilibre du son sur tout le manche. Chaque note sort avec une intensité égale, ce qui permet de l’utiliser aussi bien en accompagnement dans le bas du manche, qu’en arpèges et mélodies dans les aiguës. La guitare est très agréable à jouer, autant aux doigts qu’au médiator et elle garde ses qualités de timbre aussi bien à faible volume qu’aux intensités les plus fortes. En outre, le travail décoratif réalisé sur la rosace donne un cachet original à l’instrument, révélant ainsi chez son auteur un véritable travail sur l’esthétique. Invention... Email : dan.panama@free.fr / Tél. : 06 03 67 33 59

Since fifteen years or so, I play instruments from Dominique Bouges: folk guitar, 12-string, mandolin and mostly a classical guitar with cut-off from 1994. Its instruments have all in common a fine tone and a warm timbre, with a very nice decorative work (particularly mother-of-pearl work). On top of these qualities, I am very pleased with the balance of the tone all through the neck. Each note has an equal intensity, which allows to play either in accompanying on the bottom of the neck, either playing arpeggio and melodies in the high notes. The guitar is very pleasant to play, either with fingers or with a plectrum, and it keeps its qualities of timbre as well as in low volume than in the highest intensities. In addition, the decorative work realized on the rosette gives an original style to the instrument, revealing in the maker his talent for esthetic. Email : dan.panama@free.fr

Frédéric Lelay (guitariste, chanteur)

Guitare polyvalente, qui possède le son des anciennes guitares manouches mais aussi qui garde la rondeur d’une guitare folk avec des basses très chaudes et des aiguës très présentes et sonnantes. Guitare qui répond bien à des besoins tant rythmiques que mélodiques, définition parfaite pour les chorus. Contrairement au nom de son créateur, c’est une guitare qui ne "bouge" pas. Table en épicéa, fond et éclisses en palissandre , touches en ébène, manche en cédro. Très bonne guitare, merci à son naisseur !

Frédéric Lelay joue sur guitare Dominique Bouges depuis 25 ans. Groupes : Djawoen (chansons swing), Taraf istoleÏ (musique de l’est), Soutien Georges (hommage à Georges Brassens), et différentes formations de jazz manouche. Email : fredule@hotmail.com

A Selmer Maccaferri like guitar made by Dominique BOUGES: a guitar with varied qualities  which both sounds like an old gipsy guitar and keeps the roundness of a folk guitar with very warm bass notes and ringing highs. It’s a guitar that fulfills both rythmics and melody needs, perfect definition for use with a chorus.
Unlike it’s maker’s name, it’s a steadfast guitar. Spruce made top, back and sides made of Indian Rosewood, ebony fingerboard, cedro wood neck. Very nice guitar, thanks so much to its creator.

Pierre Fanen (guitariste)

Guitare Jumbo pan coupé.

Pierre Fanen & his jumbo guitar.

Michel Dintrich (compositeur, guitariste)

Lutherie inspirée, sonorité ample et équilibrée. Merci encore pour ta guitare. Avec mon amitié, Michel Dintrich.

Inspired instrument making, full and balanced tone. Thanks again for your guitar. All the very best.

Pierre Bonjour (guitariste, banjoïste, mandoliniste)

Cela fait depuis 1992 que je joue des instruments (guitare & mandoline) fabriqués pas Dominique BOUGES. J’utilise un modèle Dreadnought de 1993 qui a toutes les qualités d’une très bonne « Martin » avec en plus des aiguës très claires et un bon sustain. J’adore cette guitare conçue par Dominique très facile à gérer en électroacoustique. Cette guitare est particulière car Dominique n’a utilisé aucune matière plastique pour le binding et moi je lui ai proposé de ne pas mettre de nacre sur la touche. Je suis ravi de revoir à nouveau Dominique dans le milieu de la lutherie. Bonne chance et n’hésitez pas à lui faire confiance. Pierre Bonjour

I have been playing instruments built by Dominique Bouges since 1992. I play the 1993 dreadnought model. It has all the qualities of a “Martin” as well as very clear highs and a very good sustain. I love this guitar he built for me because it’s really easy to play as an electro-acoustic. This is a very special guitar because Dominique didn’t use any plastic for the binding, and I also suggested he didn’t put any mother-of-pearl on the neck. I am delighted to see Dominique again in the context of a luther. Good luck and don’t hesitate to trust him. Pierre Bonjour

Boa Passajou (auteur, compositeur, débéiste à gapette)

Le truc qui me fait bien rigoler, c’est que tous les gars qui jouent sur une DB croient tous que c’est eux qui ont la meilleure guitare du monde. Alors que, là, on voit bien, sur la photo c’est la mienne, y a pas photo !... Non ?

The thing that really makes me laugh is that all the guys who play on a DBs think that they have the best guitar in the world. While, as we can see in the picture right here, there are no mistakes possible... The best one is mine, isn’t it?

Thierry Vaillot (guitariste, compositeur)

Il y a quelques années, j’ai décidé de fonder un groupe totalement acoustique nommé HÜRLAK et j’ai cherché à cette époque une guitare acoustique qui serait inspirée des guitares type « Selmer ». En effet ce type de guitare possède une couleur typique pour le jazz et le confort des cordes « Argentines » est parfait. Malgré tout, ces guitares sont souvent très typées et permettent de jouer uniquement dans un style : le jazz manouche. Je voulais une guitare plus ouverte car la musique que j’écrit est inspirée des musiques tsiganes mais aussi d’autres courants (folk, jazzrock) et le son des guitares traditionnelles ne me convenait pas. Jusqu’au jour où j’ai essayé une guitare faite par Dominique BOUGES. Tout ce que je désirais était assez unique et me correspondait tout à fait. Plus tard j’en ai acheté une seconde et elle était encore mieux. Ayant eu l’occasion de la faire essayer ici et là, les musiciens ayant l’habitude des guitares plus traditionnelles ont souvent été séduits. évidemment, c’est une guitare acoustique et sur scène il faudra jouer avec un micro devant pour un rendu optimal. Pour les guitaristes souhaitant une guitare type manouche mais désirant s’ouvrir à des styles différents, cette guitare est idéale. Vous pouvez l’écouter sur le CD du groupe Hürlak : Bucarest Blues (Distribution Harmonia Mundi). Thierry Vaillot

A few years ago I decided to form a completely acoustic group called “Hürlak”,and at the time, I was looking for an acousti gutar that was inspired from a Selmer design. Indeed, this style of guitar has a typical sound used for jazz music and this is perfect for “Argentines” chords.Unfortunately, these guitars usually sound best when played in only one style of music: gypsy jazz. I wanted a guitar with more variety because the music I write is inspired by “tsiganes” music but also more popular/modern style (folk,jazzrock) and the sound of traditionnal guitars didn’t suit me. Until the day when I tried a guitar built by Dominique BOUGES. All I wanted was definitevely there: a hint of a “Selmer” sound fat bass, a unique sound which suited me perfectly. Later on, I bought another one which was even better than the first.Having have opportunity to get people to try them,musicians who were used to playing more traditionnal guitars have been seduced. For guitarists who are looking for a gypsy style guitar but who want to play different styles too, this guitar is absolutely perfect.You can listen it on the CD of my band Hürlak: “Bucarest Blues” (Harmonia Mundi Distribution). Thierry Vaillot

Joël Roulleau (guitariste, mandoliniste)

Mandoline classique 8 cordes Table : épicéa Fond éclisses : palissandre du Honduras Touche : ébène Chevalet : ébène Mécaniques : Schaller Manche : cedro avec renfort pallissandre des Indes

Soundboard: spruce Back and sides : Honduras rosewood Fingerboard: ebony Bridge: ebony Tuning machines: Schaller Neck: cedro reinforced with indian rosewood

Jean-Louis Majhun (violoniste, mandoliniste - auteur, compositeur, interprète)

Mandoline classique 5 cordes électro-accoustique.
5 strings classical mandolin.

Denis Rézard (bassiste, guitariste, chanteur, batteur)

Basse électro-accoustique type jumbo
Electro-accoustic bass.

Gilles Rézard (guitariste, banjoïste, mandoliniste)

Dominique m’a fait une guitare dreadnought en 1989. Depuis, elle n’a cessé de se bonifier. Elle a notamment pris beaucoup de volume et s’est enrichie en harmoniques. Je la joue sur scène régulièrement avec énormément de plaisir, et on me demande souvent qui m’a fait cette guitare. Plutôt destinée au flat picking, elle est pour moi le parfait compromis entre le son bluegrass des modèles Herringbone (basses présentes et aiguës fines et bien définies) et d’autres guitares plus sonores et polyvalentes comme les modèles Jumbo. Bien amicalement, Gilles.
Dominique built my dreadnought guitar in 1989. Since then, it has only improved, the volume has blossomed and the harmonics have become richer. I regularly play it on stage with great pleasure and people often ask who built it for me. While originally intended for “flat picking”, for me it is the perfect compromise between the bluegrass sound of Herringbone models (bass present, clear top-notes and good definition) and other Jumbo models with more resonance and versatility. Yours faithfully, Gilles.

Christophe Goudot

Un jour, Gérard Cresson, membre lui aussi du groupe Phosphène, amena chez moi une des premières Bouges. Il est reparti avec ma Gurian. Pour confier à long terme mon bien le plus précieux, celle qui m’avait suivi dans toute l’Europe, qui m’avait ouvert les portes de l’Irlande, il fallait que je sois tombé amoureux. Pas d’une jeunesse... à tel point que Dominique avait presque honte que je joue avec cette vieille dame (mais j’ai quand même réussi à lui faire changer d’avis). Il se trouve que cette guitare était celle que je cherchais depuis 30 ans. Ce fut une vraie rencontre. Une cathédrale ! Par respect pour elle et son grand âge, j’ai demandé à Dominique de me fabriquer la même, en plus jeune. Ce qu’il a fait, presque vingt ans après, avec le même son, les mêmes vibrations. Pour moi, cela tient du génie. De plus, je ne lui avais demandé qu’un son et il y a ajouté le look, avec une marquetterie de toute beauté. Depuis que je joue sur des guitares Bouges, mon jeu a évolué : je me contente souvent de faire sonner un accord (les dissonances sont fabuleuses, Sol9, Lam4 !) pour en apprécier la substantifique moëlle. Non, je plaisante, mais à peine. Les basses sont fondamentales dans ma façon de jouer, entre picking, bossa et classique. Les graves de mes guitares ont une profondeur incroyable mais l’équilibre est parfait. C’est un véritable plaisir que de sentir tout l’instrument vibrer contre soi. Je compare souvent ce plaisir à celui que ressentent certainement les pilotes de Formule Un. Les luthiers sont à la musique ce que les mécaniciens sont à la course automobile. Résultat des courses : j’ai 3 Bouges, il m’en manquerait bien encore une. J’utilise une Dreadnought au sein des groupes Phosphène (Musiques du Monde) et Foxy Devil (musique irlandaise) et une Pan coupé avec le trio Sally Goodin’ (country / Bluegrass). J’ai d’ailleurs demandé à Dominique de contribuer à la construction d’une extension chez moi pour entreposer ses guitares, mais je ne sais pas pourquoi je n’ai toujours pas de réponse.
One day, Gérard Cresson came at home with one of the first Bouges. He went away with my Gurian. Entrusting my most precious possession to him for a long period was not easy: the one that followed me everywhere around Europe and thanks to which the doors of Ireland had been opened to me... I had to be in love. But my love was not for a young guitar, to such an extent that Dominique was almost ashamed to hear me play with such an old lady (eventhough I succeeded in getting him to change his mind...). The point is that this is the guitar I had been searching for the past 30 years. And what a meeting ! She was like a Cathedral! Out of respect for her and her old age I asked Dominique to make me the very same model but younger. This is what he did, nearly 20 years later, with the very same sound and the same vibrations. For me that demonstrates genius. I only asked him to create the same sound and he created a look with craftmanship of supreme beauty. Since I’ve been playing Dominique Bouges’ guitars my playing has evolved. Often, I am happy to play just one chord [the dissonances are amazing, G9; Am4] so as to appreciate the pure essence. I’m just kidding... not that much though. The bass frequences are fundamental in my style of playing between picking, bossanova and classical styles. The lows on my guitar are of an incredible depth but the balance is perfect. It is a real pleasure to feel the whole instrument vibrate against oneself. I often compare this pleasure with the feeling the F1 pilot must have. Luthiers are to music what mechanics are to moto sports. lt of the races: I have three Bouges, and I could do with one more ! I use the dreadnough on stage with the group Phosphène (World Music) and Foxy Devil (Irish Music); and a cut away model with the trio Sally Goodin’ (Country Music / Bluegrass).

Georges Woolfard (contrebassiste, guitariste, mandoliniste...)

Mandoline bluegrass type F5
Bluegrass mandolin (F5 type)

Dominique Guillet (guitariste, chanteur)

Tu veux connaître l’ivresse ? Alors une « BOUGES » sinon rien.
If you want to experience exhilaration, go for a “BOUGES”!